L'histoire de la meilleure soûlerie de dracip

vomie le 17/03/2010 à 17h12

Soirée avec des potes d'IUT, donc bien arrosée... On décide de descendre dans le centre ville de Rennes... Et là trop saoul, je ne peux pas rentrer dans un bar de nuit... Je lâche compagnie à mes potes et je décide de revenir chez moi à patte (3/4 d'heure en temps normal)... Je me souviens sur le chemin du retour m'être fait embarquer par une personne masculine inconnue, qui m'a emmené sur un parking désert pas très loin de là où j'habitais... Et il a commencé à me faire des avances en me caressant et essayant de m'embrasser.... Je vous assure avoir cru battre le record du 100 mètres ce jour là en sortant de la voiture et en courant devant moi à ne plus jamais m'arrêter... La suite, ben je me rappelle m'être réveiller dans mon lit et être malade de surcroit.

tu mérites que je te paye un coup ! (11) tu bois trop, ralentis ! (43)