L'histoire de la meilleure ivrognerie de quellesoirée...

vomie le 25/04/2012 à 18h04

quellesoirée... se souvient avoir ingurgité : gin, martini . Et voici ce que ça a donné :

Ma meilleure cuite, c'était pour la St-Valentin. Après Un strip-tease et l'absorption d'une pâte marocaine magique et 8 shooters plus tard, je me sentais perdre délicieusement pied, entre l’excitation, l'évacuation du stress, l'ivresse et l'ambiance chaude et cotonnée. Et là, une chose que j'espérais depuis 8 mois de relation s'est produite, mon homme m'a dit qu'il m'aimait. Comme ça, simplement. Là, j'ai plané comme jamais. Entre l'alcool, cette déclaration et le reste, j'étais littéralement comme dans un rêve. Nous avons passé la nuit à rire de notre ivresse et à faire l'amour tendrement. Je lui répétais : "tu m'as dis quelque chose d'important, il ne faut pas que j'oublie". Le lendemain, on s'est rendu compte que les "shooters" étaient en fait des verrines. Je les trouvais conséquents aussi.

tu mérites que je te paye un coup ! (18) tu bois trop, ralentis ! (5)